Rhinite et sinusite

Rhume & sinusite -- plus d'infos & des conseils utiles

Le nez bouché, le nez qui coule, des difficultés à respirer, des paquets de mouchoirs épuisés... Ce genre de problème vous est familier ? Si oui, vous avez probablement contracté un rhume !


Qu’est-ce qu’un rhume, exactement ?

Un rhume, également appelé rhinite, résulte souvent d’une infection de la muqueuse nasale. Lorsque l’on souffre de nez bouché, les vaisseaux sanguins de la muqueuse nasale se dilatent, ce qui libère une quantité de liquide supplémentaire et fait gonfler la muqueuse. Il est alors plus difficile de respirer par le nez. L’air que vous inspirez par la bouche n’est, quant à lui, pas filtré et d’autres agents pathogènes peuvent s’introduire plus facilement dans votre organisme. Vous entrez dès lors dans un cercle vicieux.

Il n’est pas rare de confondre rhinite et sinusite

Une sinusite est une inflammation ou une infection des sinus. Les sinus sont des cavités emplies d’air situées à côté et au-dessus du nez, au-dessus des yeux, dans la mâchoire supérieure et dans le front. Maux de tête ou sentiment d’oppression autour des yeux et des sinus peuvent signifier que vos sinus sont enflammés et bloquent l’arrivée d’air. Ces symptômes ressemblent à ceux d’une rhinite. Même s’ils paraissent anodins, ils se révèlent parfois très douloureux.

Un rhume, est-il contagieux ?

Les virus à l’origine d’un rhume se propagent généralement par la parole, la toux ou les éternuements. Vous pouvez donc contracter un virus de rhume toute l’année.

Vous vous êtes très certainement déjà demandé pourquoi vous êtes toujours enrhumé en hiver et non en été. Les pièces chaudes, fermées et mal aérées peuvent être de véritables foyers pour les virus. Ces virus pénètrent dans l’organisme par le nez ou les yeux. On contracte donc plus facilement un rhume en hiver.

Traitez votre nez avec soin

Aucun médicament n’est en mesure d'immuniser les virus du rhume. Beaucoup sont toutefois capables d’atténuer les symptômes d’une rhinite ou sinusite. Ces produits ont une action de support et aident l’organisme à combattre lui-même l’infection grâce à la création d’anticorps. Différents types de sprays nasaux ou gouttes nasales peuvent avoir une action favorable si vous souffrez de rhume ou de sinusite.

Sprays nasaux à base de xylométazoline

Un traitement à base de xylométazoline atténue immédiatement le gonflement des muqueuses nasales. Une ou deux pulvérisations d’un spray décongestionnant dans chaque narine vous soulagent directement. Son action décongestionnante immédiate vous incitera néanmoins à utiliser plus souvent ce spray, provoquant une diminution du débit sanguin de la muqueuse nasale et toutes les conséquences que cela implique.

À long terme, les inconvénients liés aux sprays nasaux à base de xylométazoline sont nombreux. Ils affectent votre muqueuse nasale, ce qui provoque la destruction des cils vibratiles, atténue la bonne filtration de l’air et facilite l’intrusion de virus et bactéries.

Vous ne pouvez d’ailleurs pas utiliser ces sprays plus de 5 jours d’affilée. Mais puisque votre nez vous procurera un sentiment désagréable sans la dose de xylométazoline à laquelle il s’est habitué, vous aurez tendance à développer une dépendance. Vous ressentirez en outre l’impression d’avoir le nez bouché en permanence. Si vous utilisez trop longtemps ces sprays décongestionnants, vous ressentirez rapidement cet effet de dépendance. Il est ensuite difficile de sortir de ce cercle vicieux.

La plupart des sprays nasaux à base de xylométazoline ne peuvent pas être administrés à des enfants de moins de 6 ans.

Sprays nasaux à base de chlorure de sodium

Le chlorure de sodium n’est en fait rien d’autre que notre bon vieux sel de cuisine. Un spray à base de chlorure de sodium contient donc du sel de cuisine en solution dans une certaine proportion d’eau. L’utilisation de ces sprays n’irrite pas les muqueuses. Le spray désenfle très rapidement la muqueuse, ce qui vous permet à nouveau de respirer par le nez.

Si vous souffrez d’une muqueuse sèche ou présentant des croûtes, cette solution à base de sel est une alternative sûre qui entretient l’humidité de votre nez. Ce type de sprays convient aux nourrissons et enfants de moins de deux ans. Mais soulage tout autant les adultes !

Sprays nasaux à base de composants naturels

Un spray nasal à base de composants naturels stimule les capacités d’autorégulation de votre organisme. Celui-ci est incité à lancer plus rapidement le processus de guérison. Les composants naturels renforceront votre système immunitaire pour combattre l’infection de manière ciblée et vous libérer plus vite de votre rhume ou de votre sinusite.

Ces sprays nasaux sont généralement fabriqués à base de sérum physiologique et de composants naturels. Leur utilisation est donc sûre pour toute la famille. Vous pouvez par ailleurs utiliser ces sprays plus longtemps sans irriter votre muqueuse nasale. Les sprays nasaux à base de composants naturels peuvent être conseillés aux patients ayant développé une accoutumance à un décongestionnant et souhaitant y mettre progressivement un terme.

Que faire si votre rhinite ou sinusite empire ?

Consultez idéalement votre médecin traitant si votre rhume dure plus d’une semaine et que vous commencez à ressentir des douleurs autour des sinus et des yeux. Quand l’ouverture au niveau des sinus est obstruée, la pression qui se crée autour des yeux peut être à l’origine d’autres douleurs. Un système immunitaire faible est la porte ouverte aux virus ou bactéries qui provoqueront une « surinfection ». Une infection bactérienne est plus sérieuse qu’une infection virale. Pour la traiter, vous aurez besoin d’antibiotiques qui doivent être prescrits par un médecin. Mieux vaut donc consulter immédiatement !

Astuces pour prévenir la rhinite et la sinusite

  • De l’air pur :

Il est conseillé d’aérer correctement vos pièces de vie et votre chambre à coucher. Ouvrez vos fenêtres une fois par jour en oscillo-battant et assurez-vous de toujours avoir un afflux d’air frais dans votre logement.

  • Se laver les mains :

Se laver régulièrement les mains est important quand on souffre de rhume. Utilisez de préférence un savon désinfectant (actif contre les bactéries et virus) ou un alcool pour les mains.


Conseils en cas de rhinite et de sinusite

  • Hydratation :

S’hydrater accélère la guérison d’un rhume. Pour éviter de vous déshydrater, réduisez votre consommation de café, de thé noir et d’alcool. Un bon équilibre hydrique assure un fonctionnement optimal du système immunitaire qui joue un rôle essentiel dans la défense contre les virus et bactéries.

  • Quel mouchoir ?

Utilisez toujours des mouchoirs en papier et jetez-les immédiatement après utilisation. Les mouchoirs réutilisés sont une source de contagion souvent sous-estimée.

  • Inhalations :

Les inhalations régulières sont efficaces pour dégager des sinus obstrués. Penchez-vous au-dessus d’un bol rempli d’eau bouillante et placez une serviette au-dessus de votre tête. Inhalez profondément les vapeurs par le nez. L’air chaud et humide décolle le mucus, ce qui fait disparaître maux de tête et nez bouché, et vous permet de mieux respirer.

  • Exercice physique léger :

Les exercices de yoga et de respiration contribuent à la guérison. Pas besoin de faire le chien tête en bas, mais des exercices calmes sur le dos pour détendre tout le corps. Pensez au twist couché, au papillon couché ou à un exercice d’ouverture de poitrine avec une serviette roulée sous les épaules et un oreiller sous la tête. Ces mouvements calmes améliorent la circulation sanguine et atténuent la raideur.

  • Boissons chaudes :

Le gingembre et le curcuma sont des aliments souvent utilisés en cuisine, mais pourquoi ne pas vous préparer une infusion au citron et au miel ? Ces deux composants ont une action anti-inflammatoire et antivirale sur la muqueuse. Cette boisson donnera très certainement un coup de fouet à votre système immunitaire !


Questions fréquentes concernant la rhinite et sinusite

Quand on souffre de rhume, vaut-il mieux utiliser un spray nasal ou des gouttes nasales ?

Les sprays et les gouttes ont le même effet sur votre rhume : l’un ne fonctionne pas mieux que l’autre.

Quel spray nasal utiliser chez les enfants ?

Chez les enfants, la première étape consiste à rincer et à humidifier les sinus. Chez les bébés jusqu’à un an souffrant de rhume, utilisez une solution spéciale à base de chlorure de sodium disponible en pharmacie. Elle rétablit la teneur en humidité de la muqueuse nasale déshydratée. Dès l’âge de 2 ans, il est permis d’utiliser un spray nasal à base de composants naturels. Sans effets secondaires connus, celui-ci n’irrite pas la muqueuse nasale.

Quels sont les risques liés aux sprays décongestionnants ?

Un spray nasal à base de xylométazoline comporte un risque majeur : son effet de dépendance.

La facilité d’utilisation de ce spray et le soulagement immédiat qu’il procure font oublier aux patients de lire la notice. Ils utilisent dès lors le spray pendant plus de cinq jours. L’utilisation prolongée de ces sprays décongestionnants peut par ailleurs affecter la muqueuse et créer une irritation provoquant des blessures et des saignements. Soyez donc vigilant lorsque vous les utilisez !

Suis-je dépendant de mon spray nasal ?

« Je ne pars jamais sans mon spray nasal. » « Je fais en sorte de toujours avoir un spray sous la main en en gardant toujours un de réserve à la maison. » « J’utilise toujours mon spray nasal avant d’aller me coucher. »

Ces affirmations vous sont-elles familières ? Oui ? Dans ce cas, vous avez très certainement développé une dépendance.

Pour vous déshabituer de votre spray décongestionnant, réduisez la dose quotidienne jusqu’à n’en avoir plus besoin. Vous pouvez aussi remplacer votre spray décongestionnant par un produit alternatif plus sûr : une solution à base de sel ou un spray nasal naturel sans effet d’accoutumance et que vous pouvez utiliser pendant une période prolongée.

Ce site utilise des Cookies

Heel Belgique utilise des Cookies sur son site web afin de rendre votre expérience sur le site plus conviviale, efficace et sûre. Plus d'infos : 'Page Cookie'

J’accepte