Fièvre

Plus d'infos sur et des conseils contre la fièvre

La fièvre est un signal fréquent d'une maladie, surtout de rhumes, d'angines, d'otites et de grippe. Quelques-uns des symptômes de ces maladies sont ressentir des frissons, avoir des maux de tête ou un sentiment grippal , ou se sentir faible et sans ressort. Heureusement, chaque crise de fièvre ne requiert pas une visite chez le médecin.


À partir de quelle température peut-on parler de fièvre ?

Notre température corporelle est influencée par de nombreux éléments. Nous avons tous une température propre se situant entre 35,8 et 37,5 degrés Celsius.

Quand la température s'élève à 38 °C, alors nous sommes en présence d’une température trop élevée. Celle-ci peut être la conséquence d'une légère infection ou, chez les enfants par exemple, de l’arrivée des dents.

Quand la température dépasse les 38 °C, on parle de fièvre au sens médical. La fièvre indique généralement une infection, mais peut également se manifester en cas de congestions cérébrales, de différentes maladies infantiles ou après une vaccination.

Le corps dépassera rarement une température de 40,5 °C.

Pourquoi ai-je de la fièvre ?

La fièvre est une réaction naturelle du corps. La hausse de la température n'est pas causée par les germes pathogènes en soi, mais par notre propre système immunitaire.

Notre cerveau est pourvu d'un thermostat interne, l'hypothalamus. En cas d'infection, cet organe libère des substances régulant le mécanisme de défense. La fièvre en est une des conséquences.

Malgré le sentiment désagréable, la fièvre reste un phénomène utile :

  • Beaucoup d'agents pathogènes, comme les bactéries et les virus, ne résistent pas aux températures élevées.
  • Les pics fébriles veillent à ce que votre mécanisme de défense continue à fonctionner jusqu'à ce qu'il ait battu les germes pathogènes.
  • Le sucrose est une source d'alimentation pour de nombreux germes pathogènes. Notre corps ferme cette source d'énergie en freinant l'appétit et en adaptant son mécanisme de combustion. En cas de fièvre persistant pendant longtemps, le corps brûlera surtout des protéines et des graisses au lieu de sucres.
  • Pendant les pics fébriles, le foie libère des substances combattant la multiplication des germes pathogènes.

Quand dois-je me rendre chez le médecin pour une fièvre?

Vous souffrez de fièvre lorsque vous avez un rhume, une angine ou une otite ? Dans ce cas, votre corps travaille dur pour combattre les germes pathogènes. Il n'est ainsi pas toujours nécessaire d'attendre dans la salle d'attente du médecin lorsque vous êtes malade.

Pour un fonctionnement optimal de notre mécanisme de défense, il vaut mieux ne pas réprimer la fièvre. En effet, le système immunitaire déclenche une cascade de facteurs anti-inflammatoires. Un mécanisme biorégulateur que vous perturbez si vous combattez la fièvre, ce par quoi vous ralentissez le processus de guérison. Par contre, vous pouvez bien soulager les symptômes fébriles.

Cependant, la fièvre peut également indiquer une affection plus sérieuse. En tant qu'adulte, il vaut mieux consulter un médecin si votre fièvre :

  • dépasse les 39 °C (une fièvre élevée peut embrouiller et endommager le cerveau et d'autres organes) ;
  • est accompagnée de symptômes spécifiques, comme des crampes au ventre, une sensation de brûlure lors de la miction, un sentiment de somnolence et de sommeil, de graves maux de tête ou des éruptions cutanées ;
  • dure plus de douze heures ou réapparaît dans les quarante-huit heures après la fin d’une première phase ;
  • émerge sans cause explicable ;
  • apparaît après un événement spécifique, comme une chute ou un séjour dans une région tropicale.

Les nourrissons et les petits enfants ne sont pas encore en mesure d'indiquer qu'ils ne se sentent pas bien. Pour les enfants âgés de moins de six mois, il vaut mieux contacter un médecin lorsqu'ils souffrent d'une fièvre de plus de 38 °C.

Pour les enfants âgés de plus de six mois, leur comportement est un meilleur indicateur que la température en soi. Si un enfant ayant de la fièvre est encore actif et attentif, il y a peu de soucis à vous faire. Présente-t-il toutefois des symptômes comme de la somnolence, de la déshydratation, une respiration difficile, de la diarrhée, des hémorragies linéaires ou pétéchiales ou un manque d'activité ou d'appétit ? Dans ce cas, il est conseillé de consulter un médecin.

Quels sont les symptômes typiques de la fièvre ?

Si vous avez de la fièvre, vous ressentez une sensation générale de malaise et surtout les symptômes suivants :

  • des frissonnements et/ou claquements de dents ;
  • une hausse du rythme cardiaque et de la pression artérielle ;
  • des maux de tête ;
  • une diminution de l'appétit ;
  • des sueurs ;
  • des douleurs musculaires ou articulaires.

Conseils en cas de fièvre

  • Buvez suffisamment d'eau :

À cause d'une température corporelle accrue, votre corps perdra plus d'eau. Vous courez donc le risque de déshydratation. La fréquence de la miction est un bon critère. Si vous ne devez pas uriner toutes les trois heures, vous buvez trop peu.

  • Faites de légers efforts :

Généralement, un malade aura peu envie de bouger. Cependant, il n'est pas conseillé d'être entièrement inactif. De légers efforts et mouvements peuvent aider votre corps à se refroidir. Les lourds efforts sont par contre inadmissibles si vous avez de la fièvre, car ils réchaufferont justement encore plus votre corps.

  • Portez des vêtements aérés :

En cas de fièvre, il est important que votre corps puisse évacuer la chaleur supplémentaire. Veillez donc à porter des vêtements aérés et à demeurer dans un espace bien ventilé (+/- 20 °C). Faites cependant attention que les petits enfants ne se refroidissent pas trop.


Questions fréquentes concernant la fièvre

Un pull ou une couverture supplémentaires sont-ils utiles si j'ai de la fièvre ?

Des vêtements et des couvertures supplémentaires ne sont pas nécessaires et même déconseillés en cas de fièvre, car ils peuvent engendrer une surchauffe. Il vaut mieux choisir des vêtements dans lesquels vous vous sentez à l’aise et rester dans un endroit ayant une température ambiante fraîche. Vous avez des frissons ? Alors, emmitouflez-vous. Cela peut vous soulager un peu.

Un bain tiède ou froid peut-il remédier à la fièvre plus rapidement ?

Votre température corporelle est régulée par votre thermostat interne, votre hypothalamus. Si un bain tiède soulagera vos symptômes pendant un moment, votre température augmentera simplement à nouveau après le bain jusqu'à atteindre les mêmes valeurs élevées.

Ne prenez surtout pas de bain froid si vous avez de la fièvre. Le froid rétrécira vos vaisseaux sanguins dans la peau, ce qui empêchera votre corps de se refroidir aussi rapidement que le reste du temps. L'eau froide vous fera également trembler, un signal pour l'hypothalamus d'augmenter davantage votre température corporelle interne.

Pourquoi ma température corporelle est-elle si importante ?

On mesure toujours votre température, que vous vous rendez à l’hôpital ou chez le médecin. C’est ainsi que le médecin se forme de manière simple et minutieuse une image de votre état de santé général. Une température accrue est une réaction naturelle du corps et indique que votre système immunitaire fait face à une attaque.

Quand dois-je me rendre chez le médecin quand j'ai de la fièvre ?

En cas de doute, il vaut toujours mieux consulter un médecin. Généralement, il est conseillé de rendre rapidement visite au médecin si votre fièvre dépasse les 39 °C, est accompagnée d'autres maux ou dure longtemps.

Ce site utilise des Cookies

Heel Belgique utilise des Cookies sur son site web afin de rendre votre expérience sur le site plus conviviale, efficace et sûre. Plus d'infos : 'Page Cookie'

J’accepte