Douleurs musculaires & douleurs articulaires

Douleur musculaires & articulaires - plus d'infos et des conseils pratiques

Homme ou femme, jeune ou vieux, gros ou maigre, sportif ou pas. Tout le monde peut souffrir de douleurs musculaires et articulaires.

Un faux mouvement, un mauvais pas ou le déplacement d’une boîte trop lourde est souvent déjà assez. Le stress et les prestations sportives trop intensives peuvent aussi causer des douleurs au niveau des muscles ou des articulations. Dommage, car tous vos projets tombent soudain à l’eau.


Entorse, luxation… ou contusion ?

Les douleurs musculaires et articulaires se manifestent sous plusieurs formes :

Les lésions aiguës surviennent d’un seul coup :

  • Déchirure musculaire ou claquage musculaire :

Une blessure est la hantise des sportifs. Les muscles au niveau des épaules, des cuisses, de l’aine, des mollets et des genoux sont particulièrement vulnérables ;

  • Entorse :

Ce sont les articulations qui sont touchées. Les tendons ou les ligaments qui les entourent se distendent ou se déchirent. Les zones sensibles ? Les poignets et les chevilles ;

  • Contusion :

Vous êtes tombé ou vous avez trébuché ? Une contusion n’a alors rien d’anormal. La peau est intacte, mais le tissu sous-cutané est endommagé.

Lésions chroniques :

  • Surcharge d’un muscle, d’un tendon ou d’une articulation :

Les lésions chroniques font souvent suite à un effort excessif, par exemple, la pratique intensive d’un sport. Une mauvaise position face à l’écran ou des chaussures de mauvaise qualité peuvent également donner des douleurs aux muscles ou aux articulations.

  • Arthrite :

L’inflammation de l’articulation à la suite d’une blessure, d’une infection bactérienne ou d’une maladie rhumatismale. On éprouve de la douleur, de la raideur et du gonflement dans la zone affectée.

Gonflement et guérison

La guérison d’une lésion musculaire ou articulaire prend du temps. La blessure vire au rouge foncé ? C’est la preuve que votre corps se répare. N’ayez pas peur si la zone touchée gonfle ou chauffe. Il s’agit des symptômes normaux d’une inflammation.

La guérison d’une contusion ou d’une luxation légères prend trois à six semaines. Une petite entorse ou une déchirure musculaire requiert un peu plus de patience : comptez six à huit semaines.

Que faire si la douleur musculaire empire ?

Les affections musculaires et articulaires ne sont jamais une partie de plaisir. Mais que faire si la douleur persiste ou devient insupportable ?

Si vous ne pouvez plus vous servir du membre blessé, il est probablement gravement affecté. Consultez un médecin, de même en cas de gonflement sévère ou d’entrave à votre liberté de mouvement.

Le membre touché est dans une position anormale ? Vous avez entendu un craquement ? N’hésitez pas une seconde : contactez votre médecin traitant ou les urgences.

L’inflammation : un processus naturel

Grâce à une réaction chimique naturelle : « l'inflammation », votre corps fait tout pour réparer les lésions lui-même. Cette réaction naturelle vous aide à vous remettre d’une lésion musculaire ou articulaire sans intervention extérieure.

Une inflammation s’accompagne, en effet, de douleurs, de rougeurs, d’un gonflement et d’une sensation de chaleur. Ne contrez pas ce processus : il est essentiel pour la guérison.

Conseils pour éviter les douleurs musculaires et articulaires

  • Soyez à l’écoute de votre corps :

Faites toujours attention à votre posture et arrêtez vos activités si vous ressentez des douleurs.

  • Reposez-vous suffisamment :

La douleur peut s’amplifier si vous surchargez un muscle ou une articulation affecté.

  • Surveillez votre poids :

Un poids sain peut aider à éviter d’endommager vos articulations.

  • Faites suffisamment d’exercice physique :

En bougeant régulièrement, les muscles autour de vos articulations se renforcent ce qui entraine plus de souplesse et de stabilité.

  • Faites du sport et bougez de manière raisonnable :

Faites toujours un bon échauffement et étirez-vous régulièrement. Veillez à avoir des chaussures et vêtements adaptés et buvez régulièrement de l’eau. Soyez réaliste dans vos objectifs et prenez en compte votre âge et votre condition.

  • Veillez à avoir une alimentation équilibrée :

Il est conseillé aux personnes qui ont une inflammation de manger des aliments riches en vitamines C et E (agissent comme antioxydant) et en vitamine D et en calcium (pour la croissance osseuse).


Conseils en cas de blessures et inflammations des muscles et articulations

  • Réduisez le gonflement et la douleur :

Pendant les 72 premières heures, laissez reposer et posez régulièrement des glaçons sur la partie du corps concernée (utilisez un cold pack, ou remplissez un sachet en plastique de glaçons pilés puis enveloppez-le dans un essuie humide pour éviter une brûlure due au froid). Vous pouvez laisser à chaque fois les glaçons pendant 20 minutes maximum sur la zone douleureuse.

  • Soulagez le mal :

Utilisez un bandage compressif ou bandage tubulaire en élastique et placez la zone du corps concernée vers le haut pour réduire le gonflement et la gêne.

  • Essayez de bouger:

Le fait de bouger prudemment la zone du corps concernée favorisera le processus de guérison et diminuera la raideur. Faites-le cependant tranquillement. Arrêtez lorsque la douleur musculaire ou articulaire s’aggrave et réessayez plutôt le jour suivant.

  • Evitez que la douleur ne s’empire :

Les premières heures après la blessure musculaire ou articulaire, évitez la chaleur, l’alcool, la charge et le massage pour empêcher que la circulation sanguine n’augmente. Cela cause encore plus de dommage.


Questions fréquentes concernant les douleurs musculaires et articulaires

Puis-je continuer à bouger après une blessure musculaire ou articulaire ?

Il est important que la partie du corps concernée puisse se reposer les premiers jours qui suivent la lésion musculaire ou articulaire. Il est toutefois encore plus important de bouger prudemment et régulièrement la partie du corps concernée pour accélérer la guérison et éviter une raideur. Si cela est possible, reprenez le plus rapidement possible votre routine quotidienne mais ne dépassez pas votre seuil de tolérance à la douleur.

Que puis-je faire pour atténuer une douleur musculaire ou articulaire ?

Vous pouvez poser un cold pack enveloppé dans un essuie sur la zone concernée plusieurs fois par jour pendant 20 minutes maximum. Vous n’avez pas de cold pack ? Fabriquez-en un en mettant des glaçons pilés dans un sachet en plastique. Si cela ne vous aide pas, prenez éventuellement un antidouleur.

Que puis-je faire pour éviter qu’une douleur musculaire ou articulaire ne réapparaisse ?

Faites en sorte que la partie du corps avec les muscles ou articulations blessés soit bien soutenue. Portez, si nécessaire, un bandage pour un soutien optimal. Réchauffez toujours vos muscles et articulations avant de faire des efforts sportifs.

Soyez surtout à l’écoute de votre corps et arrêtez-vous lorsque vous sentez la fatigue arriver.

Quand faut-il consulter un médecin en cas de douleurs musculaires ou articulaires ?

Consultez toujours un médecin lorsque vous avez un doute sur le traitement ou lorsque vous avez des douleurs anormales permanentes ou fréquentes aux muscles ou articulations.

Ce site utilise des Cookies

Heel Belgique utilise des Cookies sur son site web afin de rendre votre expérience sur le site plus conviviale, efficace et sûre. Plus d'infos : 'Page Cookie'

J’accepte